Dans le cadre de la journée mondiale de lutte contre le Sida 2017, les associations locales de lutte contre le sida s’unissent chaque année pour offrir des actions de sensibilisation à la prévention du VIH, des Hépatites et des IST, sous l'égide du Collectif 06 ou d'autres associations. Ces actions sont organisées sur le territoire Paca Est du 26 novembre 2017 au 1er Décembre 2017

Vous pouvez bénéficier gratuitement d'un test rapide de dépistage du VIH et d'une information sur les stratégies de prévention diversifiées (Dépistage, Préservatifs, PreP, TPE, TASP) dans les lieux avec dates et horaires mentionnés ci-dessous. En dehors de ces actions spécifiques vous pouvez réaliser un test de dépistage dans les Cegidd du territoire.

Programme des actions de depistage et d'informatons

Dimange 26 Novembre 2017

  • De 11H à 16H Place Masséna  ; 4 espaces (Aides, Actes, CeGIDD, LGBT)
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation

LUNDI 27 Novembre 2017

  • De 09H00 à 12h00 : Accueil de Jour 14 avenue du XVe Corps
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (SIS)
  • De 17H à 19H00 : Accueil de Nuit Femmes, 2 rue de l'Ancien Sénat 06300 Nice
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (SIS)
  • Soirée : L'Eagle (18 Rue Emmanuel Philibert, 06300 Nice)
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (AIDES)

MARDI 28 Novembre 2017

  • De 09h30 à 12h00 : Local du Secours Populaire (30 Rue Bonaparte, 06300 Nice)
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (SIS)
  • De 11H00 à 16H00 : Campus Carlone (93 Bd Herriot)
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (Cegidd06, SIS, Enipse)
  • Soirée: Le Malabar, 10 Rue Bonaparte, 06300 Nice
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (Aides)

MERCREDI 29 Novembre 2017

  • De 18H00 à 21H00 : Foyer Soleil (55 Bd Louis Braille, 06000 Nice)
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (SIS)
  • De 23H00 à 2H00, Le Morgan 3 Rue Claudia, 06000 Nice
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (AIDES)

JEUDI 30 Novembre 2017

  • De 17H00 à 19h00 : Accueil de Nuit Hommes 10 rue Jules Michel (tram ligne 1, arrêt Pont Michel)
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (SIS)
  • De 23h00 à 2H00 : Le Malabar 10 Rue Bonaparte, 06300 Nice
    • Tests de dépistage VIH et Hépatite C, informations, sensibilisation et orientation (Aides)

VENDREDI 1er decembre 2017

  • De 11H00 à 17h00 : Local de Face 06 (9 Rue alsace Lorraine à Nice)
    • Deux points de dépistages ouverts aux étudiant et adhérents du réseau Face06, et à la population du quartier et passage (Face 06 et ASA BC)

    • Animation du local par le pôle prévention : activité ludique autour de la prévention et de la santé sexuelles, Quizz, etc

    • La radio universitaire en « boiler room » et interventions ponctuelles sur l’offre et les outils de préventions

  • De 18h00 à 21H00 :
    • Une équipe de 15 à 20 personnes part à la rencontre des jeunes sur les terrasses des cafés du vieux Nice et des spots, distribution de la plaquette « la bonne combine » à laquelle sera joint un préservatif, parcours qui  nous mènera sur la Place Garibaldi pour participer à l’action mise en place par le Collectif des Alpes Maritimes, et qui se terminera sur la place du Pin, toujours à la rencontre de la population qui fréquente les bars et lieux de convivialité

Toutes les dates et adresses sont accessibles sur Google Maps

Les actions culturelles par le collectif 06 de lutte contre le sida

actions cultuelles decembre 2017

 

LES Stratégies de préventions diversifiées du VIH

Il existe plusieurs outils reconnus pour se protéger de l’infection par le VIH. L’un ou l’autre outil peut être préféré selon les pratiques sexuelles ou leur fréquence. Vous pouvez trouver plus d'informations sur site sexosafe.

Le dépistage

Le dépistage est le seul moyen de connaître son statut vis-à-vis du VIH et des autres IST. Beaucoup d’IST ne présentent pas de symptômes. Seul un dépistage permet de les détecter

Chaque IST demande un dépistage spécifique, il faut donc faire un bilan complet pour bien connaître sa situation.

Aujourd’hui, c’est important de savoir le plus tôt possible si l’on est séropositif pour le VIH car, avec les traitements disponibles, une prise en charge rapide prévient l’évolution de l’infection vers le sida et augmente l’espérance de vie.

Quand faut-il se faire dépister ?

Cela dépend du nombre de ses partenaires : plus ce nombre est élevé et plus un dépistage fréquent est recommandé, que ce soit pour le VIH ou pour les autres IST. Cela dépend aussi du nombre de partenaires de son ou ses partenaires et de ses pratiques sexuelles.

Pour le VIH : un dépistage est conseillé une fois par an au minimum et chaque fois que l’on a un doute sur un risque. Mais si l’on a plusieurs partenaires sexuels, il est recommandé de se faire dépister tous les trois mois.

Pour les autres IST : pour ceux qui ont une activité sexuelle régulière avec plusieurs partenaires, il est conseillé de faire un bilan IST en même temps que le dépistage du VIH et à chaque fois qu'on a des symptômes ou que l'un de nos partenaires a une IST.

Il est important de noter que la plupart des contaminations n’ont aucun symptôme visible, ce qui signifie qu’aucun signe ne permet de les déceler. C’est pour cela qu’il est recommandé de faire des dépistages réguliers.

Et si vous avez un dépistage positif, pensez à prévenir vos partenaires sexuels ! C’est important pour qu’ils soient aussi pris en charge

Où peut-on se faire dépister ?

Les dépistages s’effectuent dans des centres spécialisés : à l’hôpital, dans des laboratoires d’analyses de biologie médicale, dans des centres gratuits d'information, de dépistage et de diagnostic du VIH, des hépatites virales et autres IST (les CeGIDD), dans des centres de santé dédiés. Ils sont aussi proposés par des associations habilitées dans certains lieux publics. On peut également se procurer en pharmacie des tests à résultats rapides à faire soi-même.

L’important est de choisir un endroit où l'on se sent en confiance

On peut se faire dépister gratuitement et sans ordonnance :

Une alternative : Le Test VIH avec résultat rapide (trod)
  • Il donne le résultat en quelques minutes.
  • Il détecte avec fiabilité une contamination par le VIH datant de plus de trois mois. Conçus afin de faciliter et multiplier l’accès au dépistage, les résultats de ces tests ne constituent pas un diagnostic biologique et doivent être confirmés par un test sur prise de sang.
  • Il peut être réalisé en dehors du circuit médical :
    • auprès des associations habilitées et de certains centres de santé, sous l'appellation TROD (test rapide d’orientation diagnostique).
    • sous la forme d’un autotest que l’on peut faire à domicile après se l’être procuré en pharmacie (ou via un site Internet de pharmacie). N.B : achetez des tests comportant la mention marquage CE sur l’emballage.
  • ll est nécessaire de confirmer le résultat de l’autotest ou du TROD par une prise de sang, et d’accéder sans attendre, si le diagnostic d’infection à VIH est posé, à une prise en charge et surtout à un traitement antirétroviral efficace.

Les préservatifs

La Prophylaxie pré-exposition ou PrEP

C’est une stratégie de réduction du risque de contracter le VIH basée sur l’utilisation d’un médicament antirétroviral à prendre au cours d’une période d’exposition à un risque de contamination. La PrEP s’adresse à toutes les personnes n’utilisant pas systématiquement le préservatif lors de leurs rapports sexuels et qui sont à haut risque de contracter le VIH.

Le traitement post-exposition ou TPE

En cas de rupture, de glissement, de non-utilisation de préservatif, de blessure ou de coupure avec un objet souillé de sang ou de sperme, de partage du matériel d’injection de drogues, vous pouvez suivre un traitement post-exposition (TPE) qui peut vous éviter d'être infecté par le VIH. On l'appelle aussi parfois "traitement d'urgence" ou "traitement prophylactique". C’est d’autant plus efficace que ce traitement est commencé très tôt : si possible dans les 4 heures suivant l'exposition au risque, et de préférence avant 24 heures et au maximum dans les 48 heures

En cas d’exposition ou de crainte sur une prise de risques, vous pouvez déjà contacter Sida info service. L’écoutant fera une première évaluation du risque avant d’indiquer l’adresse du service d’urgences le plus proche.

Le traitement comme prévention (TasP)

Quand on est séropositif-ve, la trithérapie est un outil préventif aussi efficace que le préservatif. C'est ce qu'on appelle le traitement comme prévention ou TasP (“treatment as prevention“ en anglais). L’efficacité des traitements sur le virus le rend indétectable : il ne subsiste qu’une quantité extrêmement faible du VIH dans le sang ou le sperme, insuffisante pour provoquer une infection. Dès lors, même lors d’un rapport sexuel non protégé par un préservatif, la personne séropositive n’a quasiment aucun risque de contaminer son-sa partenaire séronégatif-ve.

Les CeGIDD du territoire

Les adresses des Centres Gratuits d'Information de Diagnostic et de Dépistage (CeGIDD) du territoire

  • Nice : CeGIDD Départemental 06 : 2 rue Edouard Beri Tél. 04 92 47 68 40
  • Cannes : CeGIDD 
Centre Hospitalier
 ; 15 avenue des Broussailles Tél. 04 93 69 71 79
  • Grasse :
 CeGIDD: Centre Hospitalier - Chemin de Clavary- Bâtiment les chênes verts Tél. 04 93 09 54 37
  • Fréjus :Centre Hospitalier Intercommunal de Fréjus Saint Raphael 240 Avenue de Saint Lambert Tél 04 94 17 79 61