Logo COREVIH PACA Est

Discours du Président du Corevih Paca Est - Journée mondiale de lutte contre le Sida- 1er Décembre 2017. Place Garibaldi - Nice

La Journée Mondiale de Lutte contre le Sida est avant tout pour chacun de nous une journée de souvenirs et d’émotions : des souvenirs enfouis, des regards, des larmes, des sourires aussi, des visages ressurgissant d’un passé ou, jeune médecin, j’avais trouvé un sens à mon engagement professionnel. Dans une période où tous les jours, nous menions alors une lutte inégale contre la maladie.

Certains regards sont toujours là, ici, ce soir. Ils mettent humblement leur énergie, parfois leur rage, au quotidien, dans cette lutte contre l’épidémie. Ils n’ont nul besoin de longs discours pour savoir d’où nous venons, ce que nous avons partagé et là où nous voulons aller dans les prochaines années. Je veux en premier lieu ici les saluer.

Cette journée du 1er Décembre est aussi une journée de sensibilisation et de mobilisation. Parlons des chiffres de 2016 : Ils sont tenaces : Il y a eu 6000 découvertes de nouvelles séropositivités VIH en France l’an dernier. Ce chiffre qui ne baisse pas n’est pas une bonne nouvelle. Dans les Alpes Maritimes, nous avons eu 134 nouvelles découvertes de séropositivité l’an dernier. C’est certes en légère baisse par rapport aux chiffres de 2015, mais il reste le taux le plus élevé de notre région.

L’épidémiologie dans notre territoire est connue : 7 nouvelles infections sur 10 surviennent chez des hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, ce public est jeune le VIH est souvent diagnostiqué en même temps que d’autres infections sexuellement transmissibles dont des hépatites virales. Le diagnostic est encore souvent trop tardif, ce qui facilite ainsi les nouvelles contaminations.

Ce constat nous oblige donc à innover et surtout changer d’échelle.

Et en premier lieu convaincre tout le spectre des intervenants, des décideurs politiques aux administrations, des équipes qui offrent un test de dépistage rapide dans un lieu de convivialité aux médecins de ville ou hospitaliers, des équipes des CeGIDD aux associations, des ARS à l’assurance maladie, qu’ils ont leur partition à jouer pour parvenir à l’objectif de zéro contamination.

Parce qu’en 2016 les outils sont entre nos mains.

Le projet « Objectif Sida Zéro : Nice et les Alpes Maritimes s’engagent ! », vise précisément à coordonner sur notre territoire le déploiement et l’usage des outils de prévention diversifiée qui ont fait la preuve de leur efficacité.

Et faire en sorte que les publics cibles s’approprient ces outils: pour que chacun d’entre eux adopte le bon geste santé et fasse le choix de son mode de prévention, prenant des décisions éclairées et responsables quant à leur santé sexuelle.

Oui, l’objectif de zéro contamination d’ici 2030 est possible et nous allons l’atteindre.

Certaines villes, certaines régions dans le monde se sont déjà mobilisés pour atteindre cet objectif. Partout les facteurs de réussite identifiés sont les mêmes :

Il n’y a pas de territoire ou de ville sans sida sans un engagement politique fort et un soutien clair. Je veux ce soir remercier la Ville de Nice et le Département des Alpes Maritimes qui s’engagent résolument à soutenir ce projet Objectif sida Zéro

Il n’y a pas de territoire sans sida sans une coordination forte de tous les acteurs autour de cet unique objectif. En tant que Président de la coordination du VIH en Paca Est je veillerais à ce que chacun joue sa partition, avec ses forces et son expertise. Je souhaite remercier le Collectif 06 de lutte contre le sida, qui organise notamment chaque année les actions autour du premier décembre, et particulièrement Jean Pierre Paringaux pour son rôle de leader dans ce collectif.

Il n’y a pas de territoire sans sida sans des actions claires cohérentes, ciblées : Pour avoir un impact sur le nombre de nouvelles contaminations nous devons déployer notre stratégie, prioritairement vers les publics cibles et les plus jeunes d’entre eux : leur proposer la prophylaxie pré-exposition, la prep, mettre en oeuvre un dépistage répété et ciblé, en utilisant tous les outils disponibles, et coordonner la prise en charge rapide dès le diagnostic afin de permettre un traitement précoce et empêcher de nouvelles contaminations.

Enfin il n’y a pas de territoire sans sida sans une lutte incessante contre les discriminations envers les patients vivants avec le VIH, ou les publics à haut risques, HSH, transgenres, migrants, populations originaires de zones de forte endémie. Et rappeler aussi qu’une personne vivant avec le VIH, traitée et dont la charge virale est indétectable ne transmet pas le virus. Je veux ainsi remercier le rôle du Centre LGBT Nice Côte d’azur et de son président Erwann Le Hô dans cette lutte quotidienne contre les discriminations et l’accès aux droits

Mesdames, messieurs, le cap est fixé vers l’horizon 2030 : zéro nouvelle contamination, zéro décès lié au sida et zéro discrimination envers les publics cibles et les personnes vivants avec le VIH.

 

Bienvenue sur le site du Comité Régional de Lutte contre le VIH PACA-Est

equipe040717

"Seul on va plus vite, ensemble nous allons plus loin"

Voici l'équipe de la nouvelle mandature du COREVIH PACA-EST.

Président : Pascal Pugliese

Vice-président : Erwann Le Hô

Bureau :

Isabelle Buchet
Cédric Etienne

Eric Cua
Eric Rosenthal

Eric Improvisi
Stéphane Montigny

Pierre Dellamonica

Céline Offerle
Arrêté de composition COREVIH PACA Est du 30 juin 2017

 

Corevih Paca-Est... Un territoire entre mer et montagne.

Le territoire du COREVIH Paca-Est couvre le département des Alpes-Maritimes et une partie du département du Var.
Il réunit les acteurs locaux pour la prévention, le dépistage et le diagnostic du Vih.
Corevih